À Anneessens, des «couloirs transformés en chambres sans lumière» et «des familles à 4 dans 20 à 30m2»

Dans le quartier Anneessens, certaines familles vivent dans 20 à 30m2... avec deux enfants! Pour rééquilibrer la balance entre loyer et qualité du logement, comités de quartier et associations enquêtent sur les prix versés pour habiter ces rues. Au centre des revendications, la grille d’encadrement des loyers. Une arlésienne.

J. R.
Belga
À Anneessens, des «couloirs transformés en chambres sans lumière» et «des familles à 4 dans 20 à 30m2»
Les logements du quartier Anneessens souffrent souvent d’un déséquilibre entre qualité et loyer. Des comités de quartier le dénoncent. ©EdA - J. R.

«Les loyers abusifs, on les retrouve surtout pour des petits logements, en mauvais état, prévus pour des familles modestes».

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...