« Il faut avoir des yeux partout ! »

Des centaines. Non, ce sont des dizaines de milliers de bonbons qui sont déversés chaque année dans les rues calaminoises.

R.R.
« Il faut avoir des yeux partout ! »
Carnaval Rosenmontag de La Calamine 2016 ©Romain RIXHON

Au plus grand bonheur des grands et petits. Mais parfois pas sans risque. Comme le souligne Léon Dedoyard qui accompagne le char du prince carnaval de La Calamine, Mecki 1er . «Il arrive souvent de voir des enfants, tellement intéressés par les bonbons, être attirés tout près du char. C’est pourquoi chaque société de carnaval de La Calamine met à disposition deux personnes pour le char du prince.» Et ces accompagnateurs, en plus d’avoir le compas dans l’œil pour les manœuvres, se doivent d’être très attentifs a tout mouvement de la foule. « Je suis au carnaval depuis 30 ans. Et il est arrivé que des enfants se soient couchés sous le char pour quelques chiques. Il faut vraiment avoir les yeux partout!» D’ailleurs le prince carnaval et sa suite doivent respecter quelques consignes. «On leur demande de jeter les bonbons le plus loin possible. Ainsi, les gens sont naturellement moins attirés vers le char et le danger constant est donc amoindri.»