Les jeunes virtuoses de l’archet s’affrontent à l’IMEP

À Namur, un concours porte le nom d’Arthur Grumiaux. Il s’adresse aux jeunes violonistes, venus du monde entier. De mardi à vendredi, 54 jeunes de 7 à 21 ans sont en compétition.

Bruno MALTER
Les jeunes virtuoses de l’archet s’affrontent à l’IMEP
grumiaux concours photos 2015 ©ÉdA – 30834942626

Qui mieux qu’Arthur Grumiaux pour symboliser ce concours, mis sur pied par l’IMEP? Ce musicien d’envergure internationale fut un régional de l’étape, lui qui a acquis les bases de sa virtuosité chez ses grands-parents, à Fleurus. Dès l’âge de 3 ans, son grand-père lui avait glissé un violon entre les mains, et il était entré au conservatoire de Charleroi à l’âge de 6 ans.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.