Le Brussels Jazz Festival sur les scènes du Flagey

Dix soirées jazz et quelques grands noms de la scène actuelle fouleront les scènes de Flagey du 13 au 23 janvier. En ouverture, Lisa Simone, la fille de Nina, chante le jazz et la soul en s’inspirant grandement de ses racines africaines.

J.G.

Alors que le trompettiste Paolo Fresu se fait électrique avec son «Devil Quartet», le musicien électro norvégien Bugge Wesseltoft se fera plus acoustique avec un trio piano-basse-batterie pour lequel ce sera une première en Belgique; Tord Gustavsen, autre claviériste scandinave, mêle de façon intimiste mélodies traditionnelles et chant avec une étoile montante, la chanteuse afghano-allemande Tander. Rayon Belges, la jeune génération se bouscule avec Antoine Pierre (photo) et «Urbex», Nordmann, Nathan Daems, Igor Gehenot et bien d’autres.