Un Mouscronnois a réussi à traverser la Vallée de la Mort en autonomie

L’aventurier et explorateur mouscronnois Louis-Philippe Loncke a réussi la traversée de la Vallée de la mort (Californie) en autonomie complète et hors pistes, sentiers ou routes. Personne n’avait encore réussi ce défi de trek du point Nord au point Sud du parc national de Death Valley. Il a marché à travers tout sans utiliser de route. Sans réapprovisionnement, sans véhicule de support, sans dépôt de vivres placés en avance. De plus, il n’avait jamais visité le parc avant le départ de son expédition.

Un Mouscronnois a réussi à traverser la Vallée de la Mort en autonomie
loncke ©Com.

Il avait planifié sixjours pour couvrir la distance de 250 km mais il lui aura fallu huitjours pour venir à bout d’un terrain inhospitalier et d’une météo accentuée par El niño. Réaliser un trek dans la Death Valley est difficile car le terrain hors sentier est impardonnable: caillasse, éboulements de falaises, canyons, dunes de sable, désert de sels réfléchissant le soleil et ajoutant de la température… Un terrain lent à la progression surtout lorsqu’on porte tout ses vivres - eau et nourriture - et son équipement depuis le départ sans réaprovisionnement prévu en cours de route, sans équipe qui suit pour assister. Il était seul dans la fournaise et pour lui ce fût peut-être un paradis.