Molenbeek montré du doigt suite aux attentats de Paris : « Faire porter le chapeau à une personne, c’est un peu court »

«Faire porter le chapeau à une seule personne, c’est un peu court comme raisonnement», indique dimanche le politologue Pierre Vercauteren (UCL) à propos de la situation que vit la commune bruxelloise de Molenbeek.

Molenbeek montré du doigt suite aux attentats de Paris : « Faire porter le chapeau à une personne, c’est un peu court »

La commune bruxelloise de Molenbeek est sous le feu de projecteurs depuis samedi après que des perquisitions et des arrestations en lien avec les attentats perpétrés à Paris vendredi y ont été menées.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.