L’ancien directeur du Point d’Eau responsable de la noyade d’Emeric, selon la cour d’appel

La cour d’appel estime que l’ancien directeur et la Régie communale sont responsables d’un homicide involontaire.

L’ancien directeur du Point d’Eau responsable de la noyade d’Emeric, selon la cour d’appel

La cour d’appel de Mons a rendu jeudi matin son arrêt dans l’affaire du petit Emeric, âgé de cinq ans, mort par noyade le 23 septembre 2009 lors d’une sortie scolaire à la piscine Le Point d’Eau à La Louvière. Sur les huit prévenus, deux ont été condamnés pour homicide involontaire par défaut de prévoyance et/ou de précaution.