Un jeune Guibertin pour l’aider

Nadib Bandi restera jusqu’à vendredi dans la cité universitaire. Et pour l’aider dans sa tâche, il peut compter sur l’aide de Lionel Dury, alias Brisk, 18 ans.

Un jeune Guibertin pour l’aider
Nadib Bandi - KAT - Louvain-la-Neuve ©ÉdA
C.F.

Ce jeune de Corbais, en 5e humanités arts plastiques, a proposé spontanément son aide à l’artiste lundi. «On se promenait dans Louvain-la-Neuve avec mon ami pour saluer les graffeurs, raconte Lionel, passionné de graff depuis trois ans. Je n’y croyais pas quand Nadib a accepté que nous l’aidions.» Une belle expérience pour ce jeune qui s’exprime de temps à autre dans des concours. «Quand on commence, ce n’est pas possible de participer à des événements d’une telle ampleur. Et ici, je fais mon stage chez un patron, c’est génial , explique Lionel qui rêverait pouvoir se lancer dans la discipline. En plus, j’adore son style. C’est très esthétique. Et puis, il improvise un peu sur le tas. Aujourd’hui, je remplis des sous-couches de couleur. Demain, je ne sais pas ce que je ferai…» Et le coup de main – ou de bombe – du jeune Guibertin semble plaire à l’artiste suisse. Ce dernier tenterait même d’incruster le jeune Brabançon wallon dans le festival…