«Je préfère voir les gens prendre une bière en terrasse qu’une canette de night shop par terre»

10 nouvelles terrasses font désormais de l’ombre aux clients des restaurants de la place Sainte-Catherine, sur le terre-plein central au pied de l’église. Certains riverains regrettent l’espace public phagocyté et parlent de «domestication par le cappuccino».

Julien Rensonnet

La place Sainte-Catherine. Son église qui restera une église. Ses pavés. Ses marchés. Ses marchands de caricoles. Son fameux Noordzee et ses dégustations de fruits de mer. Et désormais, ses terrasses, dans l’ombre de la rosace.