Mad Murphy’s : le Conseil d’État a suivi l’auditeur

La nouvelle est officielle depuis que le bourgmestre de Crisnée Philippe Goffin a pris connaissance, hier vendredi, du courrier par recommandé qu’il avait reçu.

Th. L.

Sans surprise, le Conseil d'État a suivi l'avis de l'auditeur suite au recours introduit par le Mad Murphy's contre le règlement communal qui l'obligeait à fermer à 3h (L'Avenir Huy-Waremme d'hier vendredi). Le Conseil d'État suspend donc l'exécution de l'arrêté communal. «Nous n'allons pas traîner pour retirer notre arrêté, avant de le modifier pour respecter l'arrêt du Conseil d'État», a indiqué Philippe Goffin.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...