Prévention obésité pour les Disonais

Les séances de diététique de la Maison médicale de Dison reprennent pour lutter contre la malbouffe observée chez les personnes précarisées.

Sarah Rentmeister
Prévention obésité pour les Disonais
ASSEMBLEE-SANTE-PS ©BELGA/AFP

Bien manger n'est pas forcément synonyme de portefeuille bien rempli, d'une cuisine ultra-équipée et ne signifie pas forcément passer la moitié de sa journée dans la cuisine ou être un cordon-bleu hors pair. Il est possible de manger sainement à petit budget et avec des petits moyens matériels! C'est en tout cas ce que la Maison Médicale La Bulle D'Air, en coopération avec le Plan de Cohésion Sociale de Dison, souhaite apprendre aux consommateurs dits précarisés. Ce lundi soir, les conseillers communaux ont décidé de relancer les séances collectives diététiques gratuites pour les personnes précarisées, qui étaient en phase test depuis un an. «Ce projet a merveilleusement bien fonctionné, assure Karima Boudoux, assistance sociale en charge de la prévention à la Maison Médicale de Dison. Durant cette première année «test» , nous avons découvert que nous avons affaire à des gens non seulement avec des difficultés financières mais surtout des personnes isolées socialement, qui sont en souffrance et qui se nourrissent de plats préparés. Pendant les deux heures que nous leur consacrons une fois par mois, on leur apprend des recettes faciles, des trucs et astuces diététiques. On enseigne aussi l'achat de bons produits sains sans exploser le budget et on leur permet de tisser du lien avec d'autres personnes.»