Une voiture de course «volée» puis retrouvée au rallye de Wallonie

Alors que les pilotes fêtaient encore la fin du 32e rallye de Wallonie, une voiture, ayant participé à la course, avait disparu dimanche soir à Jambes. Quelques heures plus tard, le pilote l'a retrouvée à Jambes.

Une voiture de course «volée» puis retrouvée au rallye de Wallonie
rallye de wallonie 2015 ©Amandine GILSON

Ce week-end, Tony Lattaque et Stéphane Demelle ont mené leur Opel Manta sur les routes du rallye de Wallonie. Arrivés au terme des 27 spéciales étalées sur trois jours, les deux pilotes pouvaient, ce dimanche, fêter leur 28e position au classement général après un week-end compliqué et un abandon dès le vendredi soir sur l'esplanade de la Citadelle. Autorisés à se réinscrire pour le « fun », les deux Namurois ont poursuivi l'aventure jusqu'au dimanche. Des soucis techniques qui n'ont pas pour autant diminués le plaisir de leur première participation au rallye.

Une fête gâchée ce matin après avoir constaté la disparition de leur bolide pourtant garé dans le parc fermé de Wallonie. Malgré les mesures de sécurité prises par les organisateurs, il semblerait qu'un ou plusieurs individus aient réussi à s’échapper au volant de l’Opel bleue.

Quelques heures après l'appel et la mobilisation sur les réseaux sociaux, le véhicule étaitretrouvé rue d'Enhaive àJambes. Le contexte de sa disparition reste encore flou. La police prend l'affaire au sérieux et a exigé que l'on ne touche pas à la voiture. Il ne s'agirait pas d'une blague d'un ami du pilote comme la rumeur le prétendait sur les réseaux sociaux

La mésaventure de Tony Lattaque et Stéphane Demelle rappelle celle vécue par Simon Habran, début avril, qui s'était fait voler sa Peugeot 106 lors du rallye-sprint de Marchin.

+ Plus d'infos dans votre journal de ce mardi, sur tablette, smartphone ou PC