Des remous dans les maisons de repos Orpea

Des arrêts de travail sont annoncés dans les établissements du groupe Orpea Belgium. En Brabant wallon, il y a aussi un risque.

Magaly Swaelens
Des remous dans les maisons de repos Orpea
Maison de repos Les Glycines ©EdA

Le front commun syndical (CNE, Setca-BBTK, CGSLB et LBC-NVK) a annoncé des actions et des mouvements de grève, pour ce mercredi et les jours qui suivent, dans certaines maisons de repos et de soins (où des délégations sont présentes) qui font partie du groupe commercial Orpea. Lequel existe depuis 1989 et est spécialisé dans les maisons de retraite médicalisées (MR et MRS), ainsi que dans les cliniques de soins de suite et de réadaptation (SSR) et psychiatriques. Avec 115 établissements (aussi en France, en Espagne, en Italie et en Suisse), il en compte 58 en Belgique. Et 8 en Brabant wallon que sont les résidences Allard et La Grange des Champs (Braine-l’Alleud), Château Chenois (Waterloo), Grand Chemin (Lasne), Closière Cornet (Villers-la-Ville), Jean de Nivelles et Le Thines (Nivelles) et Top Seniors (Tubize).