« Il y a au moins eu 60 coups de feu »

Cynthia habite rue du Centre, au coin avec la rue de la Colline. Elle était chez elle au moment de l’assaut.

E.C.

«Au départ, on pensait que c’était des feux d’artifice. Les détonations venaient de loin, puis on a entendu que ça se rapprochait. On s’est dit “ ça doit être un beau feu d’artifice ”. On a vu des gens encagoulés passer devant chez nous, des combis de flics, ils avaient des carabines et couraient. On a entendu des échanges de coups de feu en rafales “ bram, bram ”, il y a au moins eu 60 coups de feu et deux ou trois grenades dont une qui a fait trembler ma maison. Un policier nous a dit qu’il y avait un immense trou au milieu de la rue. J’ai ouvert la fenêtre et j’ai vu de la fumée avec une odeur de poudre au-dessus de ma maison. Un policier nous a dit de fermer la fenêtre et de rentrer chez nous.