Desmond Tutu inaugure le « Digitruck » à La Hulpe

L’ancien archevêque anglican sud-africain Desmond Tutu a inauguré mercredi, à La Hulpe, une classe mobile en technologies de l’information et de la communication (ICT), le «Digitruck», à l’occasion du dixième anniversaire de l’ONG «Close The Gap».

Desmond Tutu inaugure le « Digitruck » à La Hulpe

Le camion, qui contient plusieurs ordinateurs connectés à internet, est totalement autonome et fonctionne à l’énergie solaire. Le «Digitruck» inauguré mercredi va être transporté au Burundi, où la Croix-Rouge flamande souhaite l’utiliser. Il s’agit d’un prototype mais l’association «Close The Gap» a l’ambition de collaborer avec d’autres organisations pour développer le projet en Afrique.

Le ministre de la Coopération au développement et de l’Agenda digital Alexander De Croo a souligné l’intérêt d’un tel outil visant à réduire le fossé digital. Il fait notamment référence à la crise de l’Ebola. «Les raisons de l’existence de la crise Ebola sont liées au manque d’informations sur les soins médicaux, parce que les gens ne disposent pas de l’infrastructure de base pour les technologies de l’information. Le Digitruck, grâce auquel on peut installer des ordinateurs connectés à internet n’importe où dès qu’il y a du soleil, peut être une solution», a-t-il dit.

Desmond Tutu est parrain de l’association «Close The Gap» depuis sa création il y a dix ans. Mercredi, il s’est adressé à un public d’étudiants, d’entrepreneurs et de travailleurs de la coopération. «On a vu naître Close The Gap il y a dix ans et aujourd’hui, c’est presque devenu un enfant incontrôlable, un enfant de dix ans qui déborde d’énergie».

Il a félicité l’organisation et remercié tous les collaborateurs, sympathisants et sponsors. Il a ensuite été surpris par Toots Thielemans qui, avec son harmonica, a joué une ode à l’ancien lauréat du Prix Nobel de la Paix.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.