Vers l’extension du parking Poelaert pour «désengorger le Sablon»

Le conseil communal de la Ville de Bruxelles a donné son feu vert de principe à une extension du parking Poelaert. Objectif: désengorger la place du Grand Sablon.

Vers l’extension du parking Poelaert pour «désengorger le Sablon»

Le conseil communal de la Ville de Bruxelles a donné son feu vert de principe, lundi, à une extension du parking souterrain Poelaert, situé à proximité du Palais de Justice, à Bruxelles, mais aussi non loin du Sablon où l’on envisage de supprimer un nombre non encore déterminé de places de stationnement en surface.

Concrètement, il a approuvé «la conclusion d’un marché de concession de travaux publics pour la conception, l’exécution, et l’exploitation d’un parking public pendant 35 ans, à savoir une extension du parking public souterrain existant sous la place Poelaert dans le but de désengorger la place du Grand Sablon et de la libérer du parking en surface».

Sur le même dossier

+ LIRE AUSSI | 4 nouveaux parkings à Bruxelles
+ LIRE AUSSI | «Le parking sauvage au Sablon, c’est un peu du gymkhana»
+ LIRE AUSSI | Le Parking 58 bientôt démoli
+ LIRE AUSSI | Bourse piétonne: le projet se précise (photos et plans)
+ LIRE AUSSI | Bourse piétonne: «Faut-il vraiment créer des parkings?»
+ LIRE AUSSI | Bourse piétonne: premières ébauches du plan de mobilité

Mais le débat ouvert sur ce dossier a permis à l’opposition de fourbir ses armes en vue de la discussion du Plan de mobilité dans le Pentagone que viendra défendre l’échevine Els Ampe dans quinze jours. Ce plan table notamment sur la création de quatre parkings privés de plus qu’actuellement dans le centre.

Le tout s’inscrit dans la perspective de l’aménagement d’un piétonnier sur les boulevards du centre.

«Les parkings superflus»

L’opposition la plus nette à l’extension du parking Poelaert est venue des rangs écologistes qui ont voté contre le projet, le cdH et les FDF s’abstenant.

Les Verts ne veulent tout simplement pas entendre parler de l’extension de l’offre de parkings car ils la jugent superflue en regard de l’offre existante selon eux largement suffisante.

Au cdH, Christian Ceux a soulevé une série de questions techniques par rapport aux perspectives selon lui peu réalistes de chantier à cet endroit, selon les modalités d’accès envisagées.

Fabian Maingain (FDF) a demandé en vain un report de ce dossier au proche débat plus large sur le plan de Mobilité dans le centre.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.