Le PTB dénonce: «Ce n’est pas en haussant les tarifs STIB qu’on résoudra le défi de la mobilité»

Une dizaine de membres du PTB bruxellois ont sensibilisé les voyageurs, mardi à 8h30, à l’entrée de la station De Brouckère, à la hausse des tarifs de la STIB qui entreront en vigueur le 1er février prochain.

Le PTB dénonce: «Ce n’est pas en haussant les tarifs STIB qu’on résoudra le défi de la mobilité»

L’action vise la suppression de la formule Mobib de 10 trajets à 12,5 euros.

Youssef Handichi, député PTB bruxellois, souligne que cette formule est la plus avantageuse hors abonnement. «Ce n’est pas en élevant les tarifs des transports en commun qu’on va relever le défi de la mobilité et de l’environnement à Bruxelles. Le gouvernement bruxellois a fièrement annoncé que seules les offres touristiques seront augmentées dans le plan tarifaire 2015. Mais il y a une subtilité. Avec la suppression de l’offre Mobib, les usagers qui payaient jusqu’à présent 12,5 euros seront obligés de prendre la version Jump à 14 euros. Cela correspond à une augmentation de 12%. Après l’abonnement, la carte 10 voyages est la formule la plus vendue.»

Selon le rapport d’activité 2013 de la STIB, la carte 10 voyages représente 10,06% des voyages, contre 68,70% pour les abonnements généraux et 15,91% pour les abonnements scolaires.

Le PTB dénonce les hausses ininterrompues des tarifs STIB supérieures à l’index et l’isolement social engendré par l’arrêt de la gratuité pour les plus de 65 ans en 2013.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.