Amiante: le dépôt Stib de Haren inspecté pour des infractions

La Stib a reçu ce mercredi après-midi, à la demande de délégués syndicaux, la visite d’experts de l’Institut bruxellois pour la Gestion de l’Environnement et de l’Inspection du bien-être au travail au dépôt de Haren.

Amiante: le dépôt Stib de Haren inspecté pour des infractions

Ce contrôle intervient à la suite de la découverte, samedi, de trois sacs ouverts contenant des matériaux en Eternit. La Stib a rappelé à l’ordre le sous-traitant Besix responsable du chantier pour défaut de prévoyance. Elle n’exclut pas un acte de malveillance et portera plainte si le cas est avéré.

Les sacs étiquetés «amiante» ont été trouvés ouverts dans un endroit inapproprié à côté de tuyaux emballés constitués du même matériau.

La Stib assure à son personnel que l’amiante-ciment contenu dans l’Eternit utilisé en construction avant 1996 est «lié» et ne présente pas de danger pour la santé à partir du moment où il n’est pas foré, scié, poncé ou rabotté.

Outre le respect des mesures précises d’enlèvement et de stockage exigées en respect des dispositions légales, la Stib a imposé une surveillance du chantier lors de sa fermeture par le service de sécurité de Besix. De plus, la clôture autour du chantier sera encore améliorée et pourvue de camera. Un audit sur le fonctionnement du chantier sera en outre effectué par le coordinateur sécurité.

Oliver Rittweger, délégué CSC services publics à Haren, ajoute que les représentants de son syndicat ont abordé en matinée la question de l’amiante au dépôt de Haren au Comité pour la Protection et la Prévention au Travail. «Je suis choqué qu’il y ait encore aujourd’hui des négligences par rapport à des déchets d’amiante, mais je suis rassuré dans la mesure où les responsables de l’inspection, sur base des premiers éléments constatés, ne pensent pas qu’il y ait eu une contamination du site ou une véritable exposition.»

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.