Les propriétaires bruxellois de panneaux solaires vont en justice

Les tarifs bruxellois vont alourdir les frais d’utilisation du réseau pour les propriétaires de panneaux solaires. Qui ne l’entendent pas de cette oreille…

Les propriétaires bruxellois de panneaux solaires vont en justice

Comme elle l’avait fait en Wallonie, l’ASBL «Touche pas à mes certificats verts» (TPCV) a introduit un recours devant la cour d’appel de Bruxelles, au nom des tout petits producteurs d’énergie verte, contre les futurs tarifs bruxellois, qui vont alourdir les frais d’utilisation du réseau pour les propriétaires de panneaux solaires ou de chaudières à cogénération, révèle L’Echo mercredi.

L’ASBL, qui regroupe près de 14.500 propriétaires, a introduit ce recours le 1er octobre dernier contre le nouveau tarif de prélèvement établi par le régulateur du marché de l’énergie bruxellois Brugel pour les propriétaires de panneaux solaires et d’autres installations de production décentralisée de moins de 5 kWc.

Brugel prévoit de faire payer aux clients les frais de réseau sur l’ensemble des kWh réellement prélevés. Cette nouvelle tarification devrait entrer en vigueur au plus tard le 1er janvier 2018. Selon certaines estimations, ce changement pourrait coûter entre 150 et 350 euros par an en moyenne par ménage. Cette mesure concerne 2.403 consommateurs à Bruxelles.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.