Bruxelles : Pascal Smet n’est pas radicalement hostile à Uber

Le service d’inspection de la Région bruxelloise va reprendre les contrôles visant le service de transport privé Uber, mais l’opération vise à contrôler les exigences légales de sécurité de responsabilité et de protection sociale.

Bruxelles : Pascal Smet n’est pas radicalement hostile à Uber

Elle ne doit pas être perçue comme une déclaration de guerre, a affirmé lundi le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet.