Uber interdit en Allemagne: « L’application est opérationnelle et disponible à Bruxelles »

Uber continuera à être opérationnel en Allemagne et ira en appel contre la procédure judiciaire lancée par Taxi Deutschland à Francfort, a fait savoir la start-up californienne mardi malgré son interdiction dans le pays.

Uber interdit en Allemagne: « L’application est opérationnelle et disponible à Bruxelles »

«Nous tenons à souligner qu’Uber reste opérationnel et disponible à Bruxelles également», a indiqué Filip Nuytemans d’Uber Bruxelles.

«Depuis le lancement d’Uber dans la capitale en février 2014, le nombre de passagers et de conducteurs n’a cessé d’augmenter systématiquement», selon la start-up qui dit compter plus de 100 conducteurs et plus de 10.000 inscrits. «Cette croissance démontre que le mode de transport alternatif proposé par l’application Uber est apprécié par la population bruxelloise, qui l’utilise de plus en plus pour ses déplacements.»

La firme américaine indique «respecter la législation» en vigueur à Bruxelles. L’application de covoiturage est toutefois considérée comme illégale par les pouvoirs publics de la capitale et le tribunal du commerce.

«L’innovation et la compétition sont des facteurs positifs pour tous; les passagers comme les conducteurs y trouvent leur avantage. Le progrès est incontournable», insiste Uber.

Le service controversé de covoiturage a subi un nouveau revers juridique en Allemagne avec une interdiction de portée nationale, qui ne l’empêche pas de continuer à fonctionner ni de maintenir ses visées sur le plus gros marché d’Europe. «Uber va poursuivre son activité dans toute l’Allemagne», a conclu le groupe dans un communiqué.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.