La barbarie sans nom des soldats ivres

Comme on l’a dit précédemment, la barbarie teutonne atteint son point culminant au village de Baelen le dimanche 9 août.

Y.H.
La barbarie sans nom des soldats ivres
GUERRE ©EdA

Avant de partir sur Dolhain pour commettre de nouvelles abominations, les soldats font le coup de feu inconsidérément. Ils exécutent plusieurs habitants avant de jeter leur dévolu sur la famille Yvens, qui compte deux jeunes filles.