16 000 ménages privés d'électricité ce matin dans l'Est du Brabant wallon

Une très importante panne d’électricité a touché une bonne partie de l’Est du Brabant wallon ce mardi matin. 16 000 ménages ont été privés d'électricité durant plusieurs heures.

16 000 ménages privés d'électricité ce matin dans l'Est du Brabant wallon
électricité ©EdA
Ca.F.

MISEÀ JOUR 12H| «L'alimentation du poste haute tension de Jodoigne a été rétablie. Le réseau de distribution va donc pouvoir être alimenté et approvisionner à son tour les zones touchées par l'incident», a signalé vers midi le gestionnaire de transport d'électricité Elia sur son site internet.

«Normalement, dans l'heure, tout le monde retrouvera son courant !»,a expliqué dans la fouléeAxelle Pollet, porte-parole d'Elia.

Sept communes touchées

Depuis 8h30, plusieurs communes de l'Est du Brabant wallonétaient plongéesdans le noir, parmi lesquelles Jodoigne, Perwez,Hélécine, Incourt, Orp-Jauche, Beauvechainet Ramillies.

En cause? Un problème dansun poste haute tension de l'opérateur Ores situéà Jodoigne, qui permet d'alimenter plus de 16 000 ménages.«Ce poste est approvisionnépar des lignes à haute tension d'Elia et nous n'avons plus d'alimentation depuis 8h30», précisait ce matinJean-Michel Brebant, porte-parole chez Ores.

300 pylônes à vérifier

Du côté d'Elia, on expliquait: «Un incident est en effet survenu ce matin sur notre réseau à haute tension. Arpès avoir constaté l'impossibilité de le réalimenter via notre centre de contrôle, nous avons envoyé un patrouilleur vérifier le poste de Tirlemont qui alimente celui de Jodoigne».

Ce poste n'étant pas lasource de la panne, plusieurs patrouilles ont dûinspecter ce matinles deux lignes reliées au poste jodoignois ainsi que leurs 300 pylônes afin de trouver l'incident.

«Nous avions deux inquiétudes»

Une réunion de crise entre bourgmestre, pompiers et policea été organisée ce matin à Jodoigne, suite à l'annonce de la panne. «Nous avions deux inquiétudes, indique Jean-Paul Wahl, maïeur de la commune. Tout d'abord pour les personnes qui ont besoin d'oxygène et qui se trouvaient isolées chez elles. Ensuite pour les personnes qui auraient pu être bloquées dans un ascenseur.» En effet, selon le bourgmestre, les homes, les hôpitaux,... ont leur propre groupe électrogène.

«Si la panne avait duré plus longtemps, nous aurions dû prendre un certain nombre de mesures», ajoute le bourgmestre qui affirme cependant que les conséquences de la panne de ce matin sont minimes.

+ Découvrez les réactions des personnes et établissements ayant été touchés par la panne dans le journal L'Avenir Brabant wallon de ce mercredi 30/07