Bruxelles d’en haut (3/4): Le Parking 58, toit ouvrant sur Bruxelles

Renseigné dans tous les guides touristiques, le toit du Parking 58 attire plus de touristes que de Bruxellois. Pourtant, là-haut, les bruits de la ville s’évaporent. Et la vue porte loin. L’utopie de parc survivra-t-elle aux appétits immobiliers?

Julien Rensonnet

La vue depuis le Parking 58, elle se mérite. Déjà, il faut oser se promener au-delà des boulevards du centre, dans ces rues moches où la voiture garde la priorité. Au pied des grands immeubles gris, sur des trottoirs étroits, dans l’ombre. Rien n’augure l’éblouissant panorama qui s’offre au courageux alpiniste qui bravera les barrières de sécurité du parking, l’ascenseur confiné et les effluves de diesel cramé par les manœuvres à l’étroit.