« Regards croisés » sur l’immigration

L’exposition est l’œuvre des membres d’un groupe chapeauté par les Femmes prévoyantes socialistes. Elle est visible à Tournai et à Blaton.

A.S.
« Regards croisés » sur l’immigration
Regards croisés - photo 4.JPG

En 1964, la Belgique est en plein essor économique et le pays décide de signer une convention de travail avec le Maroc et la Tunisie. Un accord qui permit à des nombreux immigrés de trouver du travail et aux Belges de bénéficier de main-d’œuvre qualifiée. Et, au fil des ans, cette population s’est installée dans notre plat pays et a commencé à s’y intégrer. Avec toutes les difficultés que cela peut engendrer mais également toutes les richesses qu’apporte la multiculturalité.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.