« Chers cambrioleurs… », quand la police écrit aux voleurs

La zone de police Pays de Herve a rédigé une lettre à des cambrioleurs. Une manière originale pour dénoncer un fléau.

Romain RIXHON
« Chers cambrioleurs… », quand la police écrit aux voleurs
10453339_277904185714108_3139061910151192053_n.jpg

La zone de police Pays de Herve est à la pointe de la communication sur les réseaux sociaux. Et elle vient de le prouver une nouvelle fois en créant un certain buzz sur la toile en rédigeant une lettre adressée sur son compte Facebook à des… cambrioleurs! En effet, ces malfrats ont sévi dans la région de Membach dans la nuit du lundi 2 juin au mardi 3 juin, dans plusieurs habitations.

Et la zone de police précise aux malfrats, qui ont eu, selon les dires des forces de l’ordre, un maigre butin, qu’ils ont été filmés par une caméra de surveillance placée dans une des habitations.

La police termine, non sans une petite pointe d’humour, qu’ils ont réalisés des dégâts collatéraux en coupant les fils barbelés d’un champ.

Elle appelle également à tout témoin éventuel de se manifester auprès de la zone Pays de Herve. Voici donc la lettre dans son intégralité.

«Chers cambrioleurs, voici 3 clichés de vous-mêmes pris par des caméras de surveillance privées alors que vous vous promeniez paisiblement dans les jardins arrières des habitations de nos bons citoyens de Membach (Baelen).

Lors de votre randonnée nocturne cette nuit étoilée entre le lundi 2 juin et le mardi 3 juin vous avez remarqué que les 4 habitations visées étaient protégées par des systèmes d’alarme ainsi que par des verrous/fermetures complémentaires vous empêchant un accès aisé.

Néanmoins, il est vrai, vous êtes parvenus à pénétrer dans une 5ème habitation pour y voler bijoux, argent etc...

Un vol commis pour 4 tentatives ce fut une maigre nuit… surtout que vous avez été filmés à votre insu.

Et oui les citoyens d’aujourd’hui ne sont plus ceux d’hier, dorénavant ils sont méfiants et se protègent contre vos attaques.

Bien entendu une enquête est en cours, et si jamais un de nos bons citoyens vous reconnaît et nous signale via le 087/343 511 (heures d’ouverture) quelques précisions complémentaires concernant votre identification celles-ci seront toujours les bien venues.

Bien à vous, il serait peut-être préférable d’aller rôder ailleurs.

(Signé) La Zone de Police «Pays de Herve

PS: n’oubliez pas de rembourser les frais des dégâts occasionnés aux agriculteurs lorsque vous avez coupé les fils barbelés séparant les champs des jardins arrières des propriétés visitées.»