Quatre ans avec sursis pour avoir violé ses petites-filles

Même si l’homme avait nié lors de l’instruction, le tribunal a décidé d’établir toutes les préventions.

Arnaud Smars
Quatre ans avec sursis pour avoir violé ses petites-filles
En parcourant Bernissart ©EdA

Le tribunal a condamné un grand-père, né en 44 et originaire de Blaton, à une peine de quatre ans de prison assortie d’un sursis total de cinq ans. Depuis 2001, et ce pendant de nombreuses années, l’homme avait violé et attouché ses deux petites-filles à de nombreuses reprises. La police avait été prévenue des faits par Me Baudoux, avocats des parties civiles. Il avait été contacté par l’un des parents pour savoir quelles démarches ces derniers pouvaient établir contre le papy.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.