Dans le sillage du dernier meneur de chevaux de trait

Le cheval de trait se fait de plus en plus rare, à Sart et Tiège. Au contraire de la cavalcade de Herve qui met un point d’honneur à le réhabiliter.

Yves HURARD

Depuis plus de 15 ans, Jean-Jacques Birk, de Polleur, fait partie des figures incontournables du carnaval de Sart. C’est qu’il ne passe jamais inaperçu avec son attelage de trois chevaux de trait ardennais qui ouvre le cortège sartois, derrière le Courrier et la Bergère. Mais le meneur serait-il un personnage en voie de disparition?