La fin du chantier interminable approche

Les travaux d’égouttage de la rue Brique causent bien des tracasde circulation aux Flobecquois. Plus que deux mois de patience.

Lundi soir, un chantier qui empoisonne la vie des Flobecquois depuis près d'un an s'est invité dans les débats du conseil communal. Il s'agit des travaux d'égouttage et d'aménagement de la voirie et de ses abords aux rues Marais des sœurs et Brique. «Le chantier a débuté en juin 2013 et doit se terminer ce printemps, au mois de mai normalement, explique Daniel Préaux, échevin des travaux (PS), qui suit les avancées de près. L'entreprise place des buses à plus de 3 m de profondeur qui permettront à terme d'amener les eaux usées vers la station d'épuration. Chaque habitation de la rue doit être connectée, ce qui n'est pas simple à réaliser. Nous avons travaillé par tronçons pour ne pas bloquer l'accès à leurs habitations aux riverains directs durant une trop longue période. Eux prennent leur mal en patience. Ce sont plutôt les habitants de la Potterée qui sont lassés des déviations. Nous avions pourtant prévenu que ce serait long, mais nous comprenons leur lassitude de devoir toujours faire 2 à 3 km de détour dans un sens, de 7 à 8 dans l'autre. »

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.