Alternative Green réclame 7,5 millions

Ce n’est pas banal. Alternative Green réclame 7,5 millions€ à Walhain, qui s’oppose devant le Conseil d’État à un permis accordé pour 7 éoliennes.

Bruno MALTER
Alternative Green réclame 7,5 millions
©EdA

Dans les dossiers éoliens, les opérateurs sont souvent embarqués par les communes ou les riverains dans un maelström judiciaire. Régulièrement, les permis octroyés sont querellés devant le Conseil d’État. C’est le cas pour le permis accordé à l’opérateur Alternative Green pour six éoliennes, à cheval sur Gembloux et Walhain. Cette dernière Commune a décidé de quereller le permis devant le Conseil d’État, là où Gembloux se contentait d’un recours au ministre Philippe Henry.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...