5 bonnes raisons de goûter au Salon du Chocolat

Tokyo, New York, Lima, Shanghai, Londres ou Séoul. Le Salon du Chocolat cartonne dans toutes les mégapoles depuis 20 ans et sa création à Paris. Mais pas Bruxelles, pourtant capitale de notre péché mignon favori! Le vide sera comblé avec une première édition du 7 au 9 février à Tour & Taxis. On vous donne 5 délicieuses raisons d’y aller.

Julien Rensonnet
5 bonnes raisons de goûter au Salon du Chocolat
salon du chocolat ©Reporters

Le défilé cacaoté

Cerise sur le gâteau de chaque édition internationale du Salon: le défilé de robes en chocolat. Pour faire monter la sauce, créateurs et jeunes designers s’allient aux chocolatiers pour créer des tenues allant du carnavalesque au très chic, mais toujours mangeables. Deux défilés sont prévus le vendredi et un le samedi et le dimanche. Les robes seront exposées de façon permanente.

La Belgique en force

Le Salon du Chocolat à Bruxelles, ce sont nos «stars» cacaotées qui jouent à domicile. Tête de gondole, le chef de file Marcolini bien sûr. Mais sont aussi annoncés (en vrac) Jean-Philippe Darcis (Verviers), Laurent Gerbaud (Bruxelles), Benoît Nihant (Trooz), Arnaud Champagne (Ittre) ou les Flamands Joost Arijs (Gand) et Frédéric Blondeel (Furnes). Les industriels en seront également, comme Neuhaus, Callebaut, Godiva, Leonidas, Guylian ou le plus confidentiel Newtree, bio et fairtrade. Impossible de citer tout le monde: retrouvez la liste des exposants sur le site officiel du Salon.

Ateliers et démos

La cuisine et la pâtisserie sont plus que jamais tendance. Et les chefs voient leur aura grandir grâce à la télé. Vous serez donc content d’apprendre que certains des grands noms de notre gastronomie vous refileront leurs secrets lors de «Choco démos». Dont Bart de Pooter (Pastorale**), Pascal De Valkeneer (Le Chalet de la Forêt**) ou Sang-Hoon Degeimbre (L’Air du Temps**) entre autres. Comme Marcolini et Darcis. Des ateliers pâtisserie sont également prévus par les enseignes bruxelloises Mmmmmh! et Zaabär.

Sucettes pour les kids

Le chocolat se consomme à tous les âges. Et les enfants ne sont donc pas oubliés. Un espace leur est consacré: le «Chocoland». Vos kids s’y essayeront à la création de mendiants, de sucettes et… de masques en chocolat. Marcolini annonce aussi qu’il expliquera aux plus jeunes le trajet du chocolat, de la fève au carton d’emballage.

Expos

Les Musées du Chocolat de Bruxelles et de Bruges et le musée de la chocolaterie Defroidmont (Érezée) s’associent pour une expo qui retracera l’histoire du chocolat belge. Par ailleurs, les jeunes créateurs de l’Executive Master Food Design (Académie Royale des Beaux-Arts) exposeront leurs travaux à la pointe du design culinaire.

Ils lont dit | Create infographics

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...