La crainte des pilleurs à Couvin

Les pilleurs constituent la hantise de tous les archéologues. Il est un peu tard pour lutter contre ceux de l’Antiquité, mais par contre de nos jours, toutes les précautions sont prises pour éviter la visite d’individus peu scrupuleux.

J.C.R.
La crainte des pilleurs à Couvin
fouilles couvin E420 ©ÉdA – 202666755225

Ainsi, les chercheurs ne communiquent généralement auprès du grand public qu’une fois les fouilles terminées. Et ils évitent de localiser trop précisément leurs trouvailles. « Il peut s’agir d’authentiques voleurs à la recherche d’éventuels objets précieux pour les revendre, ou tout simplement d’amateurs, de passionnés d’histoire, détaille un archéologue. Mais dans tous les cas, le résultat est le même: le site est vandalisé, détruit, saccagé. Donc on préfère prendre toutes les précautions. »

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...