Cloé du Trèfle part: jolie petite histoire

Cloé du Trèfle invente une Émilie Jolie bruxelloise. Où le bleu du ciel cède sous le gris béton. Et du noir humain. Déambulation urbaine, voyage nocturne, «D’une Nuit à une Autre» dialogue avec ceux qui restent et ceux qui sont partis. Départ ce jeudi 10 octobre au Botanique.

Julien Rensonnet
Cloé du Trèfle part: jolie petite histoire
cloe_JREN.jpg ©ÉdA – J. R.

«J’ai toujours voulu le faire». Le tag est immense. La taille d’un train en hauteur. Et de deux wagons en longueur. Sur les murs de béton de la Gare de Bruxelles-Chapelle, on ne peut le lire qu’en s’aventurant sur la Jonction Nord-Midi. Ou en prenant le train sur le goulot ferré bruxellois. Un vrai voyage.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.