Suspension du prononcé requise au procès en appel de l'échevin Jean Dutrieux

Le procès de Jean Dutrieux, actuel échevin d'Ecaussinnes a débuté jeudi devant la cour d'Appel de Mons. Ce dernier avait été condamné par le tribunal correctionnel de Mons en mars 2012 à une peine d'un an de prison avec sursis et à dix ans d'inéligibilité pour avoir détourné des biens publics à des fins privées, entre 2003 et 2006.

Suspension du prononcé requise au procès en appel de l'échevin Jean Dutrieux

En appel, l'avocat général Jean-Paul Leté a requis la suspension du prononcé alors qu'en première instance, le substitut avait juste demandé le sursis. Pour justifier cette "suspension", l'avocat général se base sur l'ancienneté des faits.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.