Val Saint Lambert : deux mois pour trouver un partenaire

Forte de la protection judiciaire accordée par le tribunal de commerce, la cristallerie du Val Saint Lambert a deux mois pour convoler.

Philippe Leruth
Val Saint Lambert : deux mois pour trouver un partenaire
Charles Kaisin et Justin Onclin, ©EdA

«La décision nous donne deux mois pour parvenir à un accord avec le partenaire français avec lequel nous sommes en contacts depuis un certain temps», explique Justin Onclin. La décision à laquelle l'administrateur-délégué de la cristallerie du Val Saint Lambert fait allusion, c'est la protection judiciaire que lui a accordée hier, à sa demande, le tribunal de commerce de Liège. Jusqu'à la fin septembre, elle est à l'abri de ses créanciers.