Les étudiants ne veulent pas que les appartements de standing d’Universalis Park défigurent le Campus de la Plaine

Le projet privé Universalis Park devrait implanter 3 immeubles de logements sur le Campus de la Plaine, à l’ULB. Mais les étudiants s’y opposent. Ils craignent la saturation du trafic à Delta et dénoncent le standing trop élevé des appartements prévus.

Julien Rensonnet

3 immeubles, 140 appartements, 146 places de parking en souterrain, 45 places le long d’une chaussée qui traversera le campus. Voilà les grandes lignes de la première phase du projet immobilier Universalis Park, imaginé sur le Campus de la Plaine. Le plan des promoteurs Immobel et Louis de Waele revient hanter les étudiants de l’ULB après qu’un premier rapport d’incidence a été recalé par Ixelles et l’IBGE. Alors qu’une version modifiée du projet est à nouveau soumise à enquête publique, les étudiants craignent de voir leur campus se transformer. Et se mobilisent.