« Eerdekens est aux énergies vertes ce que Barjot est au mariage pour tous », selon Henry

Le ministre de l’Environnement, Philippe Henry, voit un «petit jeu désagréable» dans l’attitude de quelques bourgmestres à l’égard de l’implantation des éoliennes.

« Eerdekens est aux énergies vertes ce que Barjot est au mariage pour tous », selon Henry
BELGIUM NAMUR WALLOON PARLIAMENT PLENARY MITTAL ©Belga

Il a rappelé ce mercredi les avancées qu’apportait le nouveau cadre de référence éolien adopté par le gouvernement et dont l’enquête publique s’ouvrira en juin.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...