«Des lésions provoquées par des jeux sexuels»

Des jeux sexuels ont provoqué des lésions sur le corps de la victime. Et deux experts en génétique ont exposé, mardi, devant la cour d’assises de Bruxelles, que quatre cheveux de l’accusé avaient été découverts. Le procès de Michel Liebens, 56 ans, accusé du meurtre de son ex-compagne à Berchem-Sainte-Agathe, se poursuit aux assises de Bruxelles.

«Des lésions provoquées par des jeux sexuels»

Les médecins légistes ont exposé ce mardi à la cour d’assises de Bruxelles que les lésions relevées sur le corps de la victime étaient en grande partie à connotation sexuelle.