«Le centre de Bruxelles n’attire plus les lecteurs dans les librairies»

Le marché du livre est en crise. Amazon et les grandes surfaces culturelles sont pointées du doigt. Mais dans le centre de Bruxelles, l’attractivité commerciale aux abords de la Bourse serait autant responsable de cette désertion des librairies. Et le touriste ne rattrape pas le coup.

Julien Rensonnet

La Foire du Livre s’ouvre à Bruxelles. Barnum médiatico-culturo-commercial, il déplace les poids lourds de l’édition à Tour & Taxis. Mais derrière les locomotives comme Marc Levy ou Joël Dicker, les libraires traînent la patte. Amazon est pointé du doigt. Les grandes surfaces culturelles aussi. Mais sont-ce là les seules raisons du ralentissement de la consommation de livres? Pour le savoir, nous avons discuté avec le spécialiste BD Frédéric Ronsse, patron des magasins Brüsel du Boulevard Anspach et Flagey, qui participe aussi ce week-end au premier Formidable salon de la BDau Heysel.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.