Des Jeux Olympiques de «saut de portiques» contre la STIB

Des «JO pour déjouer la STIB» sont organisés ce vendredi. Objectif? Dénoncer «sécurisation et commercialisation galopante» du réseau de transport public qui exclurait les «indésirables» au profit des «favorisés». La STIB «mettra tout en œuvre pour se protéger contre l’incivisme».

Julien Rensonnet
Des Jeux Olympiques de «saut de portiques» contre la STIB
portail_stib.jpg ©ÉdA – J. R.

8.600 caméras, 36 millions d’euros pour les portiques, 360 agents en uniforme, 23 millions pour la carte MOBIB, 1 milliards pour l’automatisation des rames de métro. Pour le collectif Homostibien, l’addition est trop chère. D’où l’idée de «Jeux olympiques» pour «déjouer la STIB» et militer pour «des transports accessibles à tous».