Gembloux-La Bruyère : Henry dit oui aux 8 éoliennes du Ridias

Des mois de palabres, des communes opposées… Le ministre Henry a tranché. Il y aura 8 éoliennes au Ridias. Le Conseil d‘État devrait faire l’arbitre.

Bertrand Lani
Gembloux-La Bruyère : Henry dit oui aux 8 éoliennes du Ridias
plan éoliennes 1.jpg

Aux dernières nouvelles, Philippe Henry devait attendre demain pour se prononcer quant à l'implantation de huit éoliennes entre les villages de Meux, Grand-Leez et Lonzée. Mais c'est finalement hier, aussi brusquement qu'une bourrasque, que le ministre de l'Aménagement du territoire a rendu sa décision. Ce sera «oui ». «Nous avons reçu le rapport de synthèse de l'administration qui, via sa contre-expertise, répondait aux arguments en défaveur du projet. Sur base de cette nouvelle analyse fouillée, le ministre a pu délivrer le permis », explique Pierre Castelain, du cabinet Henry. Ce qui signifie, de manière plus limpide, que le ministre Ecolo décide d'accorder un permis sur recours, en dépit du refus délivreé en première instace par sa propre administration «mais en tenant compte de mesures compensatoires », ajoute son cabinet.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.