Farid répond à votre question météo: quelles seront les régions les plus touchées par les orages?

La question du jour est celle de Maxime de Rochefort (Namur) : « Bonjour Farid, quid des orages de ce mercredi sur la région ? Enfin un peu d’eau en province de Namur et Rochefort ? Merci ! ». Farid répond en détail et donne le bulletin de ce mercredi.

La Rédaction de L'Avenir

Hello Maxime, il y a un espoir de précipitations copieuses surtout cette nuit et demain matin dans ta région mais les disparités seront encore énormes. On attend fin de journée des averses et un coup de tonnerre sur l’ouest. En cours de nuit, un creux remontera de France et un probable passage orageux devrait secouer le pays fin de nuit et demain matin. Les quantités pourront être significatives avec 10 à 20 L pour les plus gâtés et Rochefort semble pas mal placé même si l’ouest est mieux mis. Ensuite, une accalmie est attendue en matinée avant le retour de quelques ondées orageuses après-midi mais plus localisées (24°C max). Il est possible que d’autres averses reviennent la nuit suivante et jeudi matin avant le retour d’un temps plus sec. Une autre perturbation devrait aussi apporter quelques litres vendredi, il y a de l’espoir.

Et sur le reste du pays?

Ce petit creux stationnera au-dessus du pays et renforcera encore l’instabilité. On retrouvera cet axe se décalant vers le nord et les Pays-Bas et progressivement quelques éclaircies par la France. Dans une atmosphère encore lourde, les cumulus se formeront mais les averses seront plutôt espacées et rares.

L’après-midi, l’instabilité reprendra avec cet air toujours chaud et moite bien que cela sera moins haut que la veille. Je crains la formation d’averses orageuses un peu plus ponctuelles mais parfois fortes pouvant laisser 5 à 15 L en peu de temps. Les régions proches de la France semblent plus exposées mais il faudra suivre la situation à l’œil car très compliqué à prévoir par ville... Maxima de 23 à 26°C et possibilité de grêle sous les plus fortes averses. En soirée, il fera plus sec après une dernière ondée sous un reste de cumulus.