La Belgique va vivre «la période de chaleur la plus longue de l’année» (vidéo)

Farid El Mokaddem, notre monsieur Météo, a fait le point sur la vague de chaleur et répondu à toutes vos questions ce mercredi 10 août 2022 dans un Facebook live.

La Rédaction de L'Avenir
 Bruxelles, sous le soleil.
Bruxelles, sous le soleil. ©Photo News

Les températures vont continuer à grimper ces prochains jours. La vague de chaleur a officiellement commencé ce mardi 9 août 2022 et nous donnera la semaine " la plus chaude de 2022 ".

L’occasion de faire le point avec Farid El Mokaddem:chaleur, sécheresse, retour de la pluie... Notre spécialiste météo a répondu en direct aux internautes sur notre page Facebook lavenir.net ce mercredi 10 août.

Quelles sont les tendances des prochains jours? Morceaux choisis.

«La période de chaleur la plus longue de l’année»

C’est la période de chaleur la plus longue de l’année. Mais les températures seront moins élevées que fin juillet lorsqu’on avait atteint 38, voire 39°C sur l’ouest du pays.

Des normes de saison dépassées

En ce mois d’août, les normes de saison sont de 24-25°C à Uccle, la station de référence. Des normes qui vont être dépassées de 8 à 10 degrés en cette fin de semaine

Des fruits plus sucrés

Points positifs: les fruits sont plus sucrés et on a de bonnes récoltes de vin. Néanmoins, c’est catastrophique au niveau des cultures. Les gazons sont grillés.

La France continue de cramer avec 40°C

En France, on va encore atteindre les 40°C pendant plusieurs jours. Une mauvaise nouvelle concernant les incendies qui continuent à se propager dans certaines régions.

Pourquoi cette vague de chaleur?

L’anticyclone des Açores est plus élevé que d’habitude. Cela arrive régulièrement ces dernières années. Sur le dernier siècle, il y a eu 43 vagues de chaleur. 34 ont eu lieu après 1990. En fait, il y a une situation de blocage anticyclonique entre deux dépressions, une aux larges des Açores (au Portugal) et une sur l’Europe centrale.

L’eau de la Méditerranée est à 30°C

A la Côte, la mer du nord est plus chaude que de coutume. Elle atteint les 21°C. L’eau de la Méditerranée atteint elle des températures records. Elle atteint les 30°C entre la Corse et les Baléares.

Attention aux médicanes

Une eau très chaude comme actuellement pourrait à terme causer des médicanes, à savoir des cyclones subtropicaux méditerranéens à partir de la mi-septembre. Mais il est encore trop tôt pour le dire.

Une dépression thermique va se former en fin de semaine

À partir de dimanche, une dépression thermique va se former sur la France. De l’air un petit peu plus froid en altitude va survoler le pays et des orages pourraient éclater. Déjà ce week-end sur la région parisienne. Mais pas encore chez nous, ou très peu. Ce dimanche, il fera même très chaud, très lourd. Le vent ne va quasiment pas souffler, rendant l’air plus étouffant.

Passages orageux le 15 août

Dans la nuit de dimanche à lundi, on pourrait néanmoins avoir un passage orageux. Lundi, il fera encore lourd. En cours d’après-midi du 15 août, cela pourrait tomber mais ce seront plutôt des orages ponctuels qui ne toucheront pas tout le monde.

Diminution des températures entre le 16 et 18 août

À partir de mardi 16 août, les hautes pressions vont se décaler vers le sud de l’Europe. Cela va causer une diminution des températures. Une petite goutte froide va stationner près du pays. Mais la masse d’air restera assez lourde. Entre 24 et 27 degrés sont attendus entre le 16 et le 18 août.