Contenu de partenaire

Construire sa maison en période de crise : est-ce encore envisageable ?

Alors que les prix des matériaux flambent, l’entreprise de construction générale T.Palm a adapté sa politique de prix pour permettre aux candidats bâtisseurs de construire sereinement.

Adopsweb
Suivez Audrey et Alexandre qui se lancent dans l’aventure et font construire une maison 3 chambres dans la commune de Le Rœulx
Suivez Audrey et Alexandre qui se lancent dans l’aventure et font construire une maison 3 chambres dans la commune de Le Rœulx

Le Covid et la crise énergétique ont véritablement bouleversé le marché de la construction. Certains matériaux ont vu leurs prix augmenter alors que d’autres viennent à manquer. De quoi refroidir plus d’un candidat bâtisseur… Et pourtant, certains d’entre eux ont décidé de poursuivre leur projet.

C’est le cas d’Audrey et Alexandre qui se lancent malgré tout dans l’aventure et font construire une maison 3 chambres dans la commune de Le Rœulx.

Donner vie à son projet d’habitation

Lorsque l’on interroge ce jeune couple sur sa motivation, la réponse semble naturelle et réside dans leur projet de vie.

«Nous souhaitons deux enfants et notre maison actuelle est trop petite. Nous avions d’abord envisagé d’acheter, mais au regard de la lourdeur de certaines rénovations et du surcoût important que cela entraine, nous avons plutôt opté pour une construction neuve. Nous avons d’ailleurs rapidement trouvé un terrain qui nous plaisait dans la région» explique Audrey.

Spontanément, leur entourage leur a recommandé de s’adresser à T.Palm. Le contact est de suite bien passé avec Daniel Montreuil, gestionnaire de projets dans le Hainaut. «Nous avions un projet personnel en tête, à l’opposé des maisons vendues sur catalogue. T.Palm a été à l’écoute de nos demandes, on a pu travailler avec un architecte dont le style nous plaisait. Ce duo nous a vraiment mis en confiance.» apprécie Alexandre. Et à Audrey d’ajouter avec humour : «Nous nous sommes entourés de nos proches pour poser toutes les questions possibles à T.Palm. Nous étions six, après coup je me dis que c’était un vrai tribunal! Daniel a répondu avec précision à chacune de nos questions».

Tout en restant dans un budget raisonnable

Comme les chiffres parlent à Audrey et Alexandre, tous deux experts-comptables, les aspects budgétaires et de gestion du risque sont bien entendu cruciaux. Le budget a été analysé, réfléchi. Dans le contexte actuel, ils voulaient que la maison tende vers l’autonomie en énergie.

«Le choix des matériaux – châssis, isolation, … - a été pris en conséquence. Nous avons opté pour l’installation de panneaux photovoltaïques et d’une pompe à chaleur en vue d’être 100% autonome.» ajoute Alexandre.

Lancé dans l’aventure, ce jeune couple se réjouit de la politique de révision des prix appliquée par T.Palm, juste et transparente. Celle-ci permet de coller au plus près à la fluctuation des prix sur le terrain et de limiter l’impact de la crise pour les clients. «Dans le pire des cas, nous aurons une révision de 5 %. Si les prix flambent au-delà de ce plafond, l’augmentation sera supportée par T.Palm, si les prix diminuent, comme cela a été le cas le mois passé, nous en profiterons.» explique Audrey.

T.Palm : une politique de révision des prix juste et transparente

En effet, alors que le climat économique invite à la prudence, depuis le mois de juin dernier, T.Palm a pris la décision de partager les risques avec ses clients grâce à une politique de révision des prix innovante. Celle-ci ramène de la sécurité dans le climat d’incertitude qui règne actuellement autour des prix des matériaux.

Le principe est simple. Comme personne n’est en mesure d’anticiper l’évolution des marchés, T.Palm se base sur les prix du jour qui sont calculés au plus juste et applique chaque mois les indexations éventuelles, à raison de 5 % maximum. Et ce, tant à la hausse qu’à la baisse! Ce qui dépasse ce plafond est tout simplement à charge de T.Palm. C’est une manière de partager les risques avec les candidats-bâtisseurs.

Cette politique tarifaire offre la sécurité de savoir quel sera le montant maximum à débourser pour la construction de sa maison. Mais elle peut également réserver de bonnes surprises, à savoir la diminution d’une tranche de paiement.

«Dans la pratique, le calcul se base chaque mois sur les indices de la Confédération de la Construction publiés en ligne. Sur leur site, je les suis régulièrement. Grâce à cette politique, nous payons le prix juste et évitons toute surprise désagréable » conclut Alexandre.

Voilà de quoi rassurer les personnes qui nourrissent le projet de construire. A la question que diriez-vous aux personnes qui hésitent, ce jeune couple répond tout de go, « Lancez-vous mais entourez-vous de personnes de confiance, surveillez les taux d’intérêt qui vont certainement encore augmenter, et puis continuez à mettre de l’argent de côté pour vous faire plaisir lors de la construction» conclut Audrey.

Si comme nous, vous êtes curieux de suivre l’avancement du projet d’Audrey et Alexandre, rendez-vous sur la page facebook de T.Palm.