Contenu de partenaire

« Ils construisent demain », ou comment renforcer les liens entre jeunes talents et entreprises de construction ?

La plateforme Constructiv et les partenaires sociaux du secteur de la construction des provinces du Brabant wallon et de Namur organisaient dernièrement une journée dédiée aux jeunes talents du secteur de la construction ainsi qu’aux entreprises qui les accueillent et les forment.

Adopsweb
Constructiv
Constructiv

La construction est confrontée depuis plusieurs années à une pénurie de main-d’œuvre. Comme le secteur éprouve des difficultés à embaucher de nouveaux travailleurs, Constructiv et les partenaires sociaux du secteur ont lancé récemment une campagne « Nous Construisons Demain ». Celle-ci a pour objectif de démontrer que la construction est un secteur moderne et porteur d’avenir.

Les tuteurs : indispensables pour former les jeunes sur le terrain

Dans le cadre de cette campagne, le 30 mai dernier, une journée thématique autour de la formation des tuteurs en entreprise a été organisée au Domaine de Lonzée à Gembloux. Sous la dénomination « Ils construisent demain », elle a permis de confirmer et de renforcer la formation des tuteurs en entreprise, avant de se clôturer par une remise de prix aux élèves méritants de la construction.

Rappelons qu’une formation en tutorat de niveau 1 est nécessaire tant pour l’accueil et l’accompagnement des jeunes en alternance ou des nouveaux entrants que dans le cadre de l’organisation de formations continues au sein de l’entreprise.

En outre, la désignation et la formation pédagogique des tuteurs jouent un rôle fondamental dans l’apprentissage sur le terrain, mais permettent également aux entreprises de construction d’obtenir l’agrément permettant d’accueillir des jeunes en formation tout en bénéficiant de primes régionale et sectorielle.

Renforcer les compétences pédagogiques

Un second niveau de tutorat, objet de la journée « Ils construisent demain », permet désormais de renforcer les compétences des tuteurs déjà formés au niveau 1.

« Nous avons mis l’accent sur la motivation et le sens de la tâche à accomplir, parce que c’est ce qui donne l’envie d’apprendre, d’accomplir des tâches et d’avancer dans le processus d’apprentissage d’un métier. En tant que tuteur, il est donc primordial d’expliquer les enjeux liés à la tâche et de lui donner du sens. » explique Laurence Wagnies, Manager de Construfutur, centre de formation d’excellence du secteur, qui a organisé le module avec Geoffrey Boulard, formateur externe.

Ce module permet entre autres de renforcer les compétences pédagogiques des travailleurs participants au travers des thèmes comme le leadership, la communication non violente, ou l’évaluation.

Des entreprises qui s’investissent

Parmi les entreprises qui ont répondu présentes au lancement de ce nouveau module 2, les organisateurs ont accueilli les sociétés PIERRARD SPRL (Sambreville), CF CONSULTING SPRL (Namur), JF WARNIER TOITURE SPRL (Namur), ENT. NONET JEAN ET FILS SA (Jemeppe S Sambre), MACORS SPRL (Hamois), TOM-TOIT (Genappe), SIGNAROUTE SRL (Andenne), RÉNOVE DÉCORE HOME INDUSTRIE - R.D.H.I. SRL (La Bruyère), Terrassements Belleflamme SA (Couvin), THOMAS ET PIRON HOME SA (Paliseul) et AL DECOR (Namur).

Ainsi quelque 50 ouvriers qualifiés et patrons d’entreprises ont d’ores et déjà pu suivre les 2 modules de formation en tutorat.

La motivation valorisée

Pour clôturer cette journée, une cérémonie de remise de prix a récompensé la motivation de quarante jeunes méritants issus des sections construction de l’enseignement secondaire technique et professionnel, des centres de formation en alternance (Cefa et Ifapme) ou encore des centres de formation du Forem des deux provinces.

Et à Claudio Grancitelli, Président de la plateforme Constructiv Namur/Brabant Wallon, de conclure : « Le secteur de la construction a besoin de nouveaux talents pour faire face aux nombreux défis qu’il traverse. Les métiers techniques ont une nécessité quotidienne et permettent à chacun de vivre dans des logements bien conçus, bénéficiant du confort et des techniques actuelles visant notamment à préserver l’énergie, enjeu fondamental pour notre société. Pour toutes ces raisons, il nous faut redonner ses lettres de noblesse à l’enseignement professionnel et technique. »

Constructiv, organisation constituée en fonds de sécurité d’existence qui offre des services aux entreprises du secteur de la construction, espère au travers de cette campagne « Nous Construisons Demain » attirer 100000 nouveaux travailleurs au cours des 5 prochaines années.

Pour en savoir plus sur les initiatives liées à cette campagne, rendez-vous sur le site www.nousconstruisonsdemain.be

www.nousconstruisonsdemain.be
Constructiv