État providence, mais caisses vides

Pas " le bon moment " , pas question d’un " arrêt brutal des aides " , pas de demande " d’une augmentation de la fiscalité " …

État providence, mais caisses vides

Les partis francophones avaient poussé des cris d’orfraie lorsque le ministre des Finances, Vincent Van Peteghem (CD&V), a présenté les esquisses de sa future réforme des accises sur l’énergie.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...