L’automobile au tournant

Combien y aura-t-il de visiteurs au salon de l’Auto ? C’est avec un gâteau garni des bougies de l’incertitude que l’événement fête sa centième édition en 2023, qui pourrait tout aussi bien être la dernière, si elle n’est pas celle de la relance. Les amateurs de rutilantes carrosseries vont-ils revenir nombreux, dès ce samedi, dans les travées du Heysel, heureux de retrouver une exhibition dont ils ont été privés durant deux années "covidées" ? Ou bien l’engouement pour cet incontournable rendez-vous de janvier — qui a drainé jusqu’à 756 900 visiteurs en l’an 2000 —, appartient-il désormais aux curiosités du passé ?

Jean-Christophe Herminaire
L’automobile au tournant

Le verdict tombera à l’extinction des phares, le 22 janvier prochain. Mais la tendance sera assez rapidement palpable. Malgré une surface d’exposition réduite à six palais, il y circulait déjà pas mal de monde hier soir pour la soirée inaugurale qui suivait la journée de presse. Et les exposants rencontrés se montraient dans l’ensemble confiants, tout comme les organisateurs d’ailleurs, qui attendent jusqu’à 350 000 visiteurs.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...