Iran : l'odieux chantage continue

Décidément, l’Iran a bien « chargé la barque » d’Olivier Vandecasteele, travailleur humanitaire belge détenu là-bas arbitrairement depuis le 24 février dernier.

Clément Boileau
Iran : l'odieux chantage continue

40 ans de prison, 74 coups de fouet, et des charges délirantes (espionnage pour le compte des États-Unis, trafic de devises, blanchiment, etc.) : décidément, l’Iran a bien "chargé la barque" d’Olivier Vandecasteele, travailleur humanitaire belge détenu là-bas arbitrairement depuis le 24 février dernier.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...