Le risque d’un accord microfissuré

Fumée blanche dans le ciel de Doel et de Tihange. Après des mois de tergiversations et de discussions avec Engie, le gouvernement tient enfin un premier accord pour prolonger de dix ans l’exploitation de Tihange 3 et Doel 4, les réacteurs les plus récents de notre parc nucléaire.

Guillaume Barkhuysen
La durée d'exploitation des deux réacteurs les plus récents, Tihange 3 et Doel 4, sera bien prolongée de dix ans.
La durée d'exploitation des deux réacteurs les plus récents, Tihange 3 et Doel 4, sera bien prolongée de dix ans. ©Jacques Duchateau

Un accord ? Plus exactement un projet d’accord, car Engie va encore faire durer le suspense avant de placer sa signature définitive en bas du contrat de mariage.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...