Qu’attendre de ce procès ?

Le procès des attentats de Bruxelles va enfin pouvoir débuter ce lundi à 9 h. Les incertitudes autour de cette procédure sont multiples. En ce premier jour de procès, nous avons publié les 32 visages des victimes qui ont laissé la vie dans ces attaques. Le procès n’a pas été organisé pour les victimes et parties civiles, mais bien pour juger les neuf accusés de ce procès. Pourtant, cette procédure sera aussi le moment de leur rendre un ultime hommage, de rappeler qui elles étaient.

Emmanuel Huet
Personnel EdA - Emmanuel Huet   © EdA - Jacques Duchateau
Personnel EdA - Emmanuel Huet © EdA - Jacques Duchateau ©© EdA - Jacques Duchateau

Du côté de la défense, on redoute que ce procès ne soit que l’écho de tout ce qui a été dit entre septembre 2021 et juin 2022 à Paris où la cour d’assises avait jugé les attaques du 13 novembre 2015. Les risques de "redite" sont nombreux, mais il n’a jamais été question de fusionner les deux affaires et de ne les juger qu’en une seule procédure. Peut-être que cela aurait eu du sens. Mais, pour les victimes, c’était aussi important de pouvoir faire entendre leurs voix au sein d’un procès qui leur était accessible.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...